La communauté du sud

Voici une série que j’ai commencée à lire après avoir lu les quatre tomes de Twilight.  J’avais un gros vide à combler et un nouvel intérêt pour les histoires de vampire, alors quand j’ai entendu parler de la communauté du sud, je suis allée m’acheter le premier tome.   Cette série a été écrite par Charlaine Harris et voici ce qu’on peut lire à son sujet à l’arrière de ses livres: – Charlaine Harris a publié de nombreux romans avant de se hisser parmi les plus grands auteurs de best-sellers américains avec la série Sookie Stackhouse.  Le premier tome, Quand le danger rôde, lui a valu le prestigieux Anthony Mystery Book Award.  Aujourd’hui traduit dans une dizaine de pays, ses romans ont atteint la consécration en inspirant True Blood, une télésérie d’Alan Ball.


TOME 1

Sookie Stackhouse est serveuse au Merlotte, au fin fond de la Louisiane.  Son plus grand problème dans la vie est qu’elle a la faculté très embarrassante de lire dans les pensées des gens. Lorsque le vampire Bill Compton débarque un soir, elle est irrésistiblement attirée par ce client au charme si… différent. Mais les vampires, même s’ils boivent désormais du sang de synthèse, ne sont pas des êtres très fréquentables et les pouvoirs de Sookie lui seront bien utiles pour défendre son vampire et sauver sa propre peau!

Mon avis

Sookie Stackhouse, une jeune serveuse de 25 ans, est le personnage principal de cette série.  Blonde aux yeux bleus, elle ne peut pas se plaindre de son apparence, mais elle n’est jamais sortie avec de garçon à cause de ce qu’elle appel son handicap.  Elle est télépathe, c’est-à-dire qu’elle peut lire dans les pensées, ce qui rend ses relations avec les autres assez difficile.  Ainsi dans chaque tome, on a le plaisir de suivre les aventures de Sookie qui sont loin d’être ennuyeuses depuis qu’elle a rencontré un vampire nommé Bill.

On apprend dans ce premier tome que les vampires ont fait leur «coming out».  Les gens sont donc au courant que les vampires existent et qu’ils vivent parmis eux.  Sookie n’a jamais eu la chance de voir un vampire, mais un soir un vampire est venu au bar où elle travaille et elle fut très fébrile de pouvoir en rencontrer un.   Voici un passage du livre où Sookie nous décrit le vampire en question:  « Mon vampire avait des lèvres au modelé sensuel, des sourcils fièrement arqués et un nez de prince byzantin.  Quand il a levé les yeux vers moi, j’ai vu qu’ils étaient d’un noir de velours, en accord parfait avec la nuance de ses cheveux.  Il était encore plus beau que dans mes rêves. »

J’ai bien aimé la lecture de ce livre.  C’est une lecture légère et agréable.  On y retrouve une intrigue que je n’ai pas réussi à cerner.  Sookie est un peu naïve, mais a aussi un bon sens de l’humour.  C’est un style qui se rapproche des histoires de vampire qu’on connait; ils réagissent à l’argent, ils ne peuvent pas s’exposer au soleil, ils dorment dans des cercueils le jour et bien sur ils sont très fort.  À date j’ai lu les dix premiers tomes et douze tomes sont prévus en tout.  Je ne conseille cependant pas cette série à de jeunes lecteurs car on y retrouve beaucoup de batailles sanglantes et des scènes de sexualité.

Publicités

2 commentaires sur “La communauté du sud

  1. Pingback: Les mystères de Harper Connelly – 1. Murmures d’outre-tombe. « Période de lecture

  2. Pingback: La communauté du sud tome 11, Charlaine Harris | Période de lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s