Soutien-gorge rose et veston noir

Soutien-gorge rose et veston noir est un roman de 453 pages écrit par Rafaële Germain.  Voici l’information qu’on peut lire à propos de cette auteure à l’arrière de son livre:

«  Née en 1976, Rafaële Germain vit à Montréal.  Elle aime le cinéma anglo-saxon et sud-américain, Virginia Woolf et Marcel Proust, les chats et les talons hauts.  Recherchiste, puis scripteur à la télévision, elle a fait partie de l’équipe de La fin du monde est à 7 heures et du Grand Blond avec un show sournois.  Depuis septembre 2002, elle signe dans La Presse une chronique hebdomadaire: « Je t’aime moi non plus».  Soutien-gorge rose et veston noir est son premier roman.»

La première clause du Manifeste du célibat était pourtant claire : « Être et demeurer célibataire ». Voilà le but  que s’étaient donné Chloé, Antoine et Juliette, trois amis qui ne croyaient pas en l’amour. Ils y seraient peut-être arrivés si Chloé n’avait pas décidé, un jour, de partir à la recherche du grand amour. Celui dont elle rêvait petite en demandant à sa mère si elle allait le trouver. Cette dernière lui répondait alors : « Qué sera, sera »…

Et c’est ce que Chloé découvrira, à travers ses joies et ses peines, ses difficultés et ses surprises : les voies de l’amour sont impénétrables.


Mon avis

Comme la Saint-Valentin était proche, j’avais le goût de lire un livre qui parle d’amour, un livre de fille.   Après quelques conseils d’amies, je suis donc allée à la bibliothèque de ma région pour emprunter «Soutien-gorge rose et veston noir». J’avoue que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec ce roman, car je ne connaissais pas l’auteure et je me demandais si j’allais aimer ce genre de roman.   Et bien je peux vous dire que j’ai adoré.  Ce fut une lecture que je qualifierais de paisible, sans gros rebondissement, mais l’auteure a su m’accrocher à son histoire.  J’avais toujours hâte d’ouvrir mon livre et de suivre les aventures de Chloé, Juliette et Antoine.   Chloé, la recherchiste, qui aimerait bien trouver le grand amour, Juliette, la peintre, qui est bien avec son célibat et Antoine, le  publiciste, qui multiplie les conquêtes.  Et que dire de Marcus, quel personnage!  Il m’a souvent fait sourire.   J’ai beaucoup apprécié lire les descriptions des oeuvres de Juliette, j’imaginais même avoir une de ses toiles accrochées chez moi.

Ce roman est écrit dans un langage courant québécois.  Donc, quand les personnages parlent entre eux,  ils utilisent beaucoup de jurons.  Ceci pourrait déranger certains lecteurs.  Pour ma part, ça m’a un peu surprise au début de voir un tel langage dans un livre, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture.

Si vous aimez les histoires de cœur et d’amour, vous allez adorer ce livre.   L’auteure de ce roman a aussi écrit «Gin tonic et concombre», un livre que je vais certainement lire et qui fait maintenant parti de ma PAL (pile à lire).

Vous avez lu ce livre?  Comment l’avez-vous trouvé?


Publicités

5 commentaires sur “Soutien-gorge rose et veston noir

  1. J’ai ce livre dans ma bibliothèque depuis quelques années… je ne l’ai pas encore lu. Tu m’encourages à le faire, il faut que je trouve un peu de temps.

  2. Pingback: Cherchez la femme « Période de lecture

    • Oui, une histoire de filles comme on les aime! J’ai vu que l’auteure vient de sortir un nouveau roman, un autre livre qui va probablement se retrouver dans ma bibliothèque. 🙂

  3. Pingback: Volte-face et malaises, Rafaële Germain | Période de lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s