Désespérés s’abstenir, Annie Quintin

L’auteure de ce roman, Annie Quintin, vit à Montréal et enseigne au primaire à des élèves en difficulté.  Désespérés s’abstenir, publié par vlb éditeur, est son premier roman.  Un roman qui fait maintenant parti de mes coups de coeur.

«S’il s’avérait improbable de faire connaissance avec un homme dans «la vraie vie», Internet m’avait semblé très facile d’utilisation.  C’était un moyen de rencontre rapide, accessible à toute heure du jour et de la nuit.  En quelques clics, je magasinais du mâle.  Aucune gêne, pas de niaisage.  Bing. Bang.  Je te veux.   En théorie, simple comme bonjour.  Il me suffisait de penser en chasseuse de têtes.  Dénicher des talents. Faire valoir au candidat que l’entreprise était faite pour lui, l’entreprise étant… moi.   Mais l’affaire n’était pas si simple…»

À trente ans, Clara est toujours célibataire et même si elle semble l’assumer, lorsque ses amis, Mélo et Yan, s’inscrivent à un site de rencontre sur Internet, elle leur emboîte le pas sans enthousiasme. L’âme sœur se cacherait-elle derrière le pseudo de MORDUDETOI, LEJACKPOT, ou HÉRÉO_450?

Mon avis

Rencontrer l’âme soeur grâce à Internet c’est possible?

Pour Clara, Internet devient un moyen facile de magasiner du mâle comme elle le dit si bien.  Donc, au fil des pages, on assiste aux différentes rencontres de Clara avec des hommes assez hilarants et parfois extravagants .

Quand un roman me fait passer par différentes émotions, c’est que l’auteur a su me faire vivre l’histoire comme si j’en faisais partie.  J’ai beaucoup aimé l’humour qui s’y retrouve.  Un passage en particulier, celui de l’écureuil, m’a bien fait rire.  J’ai donc rit, j’ai eu des papillons, j’ai été émue et un moment dans l’histoire, j’ai même ragé contre Clara et j’avais le goût de lui dire «arrête de niaiser et fonce!»

J’ai beaucoup aimé lire les passages où Clara clavarde sur Internet avec d’autres.  Le personnage de Yan est très intéressant, mais j’ai trouvé celui de Mélodie un peu effacé, mais c’est peut-être voulu, vu son caractère plus timide.

Maintenant que j’en ai terminé la lecture, je sens un vide.  Une peine d’amour littéraire, ça se peut? (hi! hi!).  La bonne nouvelle c’est que l’auteure travaille présentement sur la suite.  J’ai vraiment hâte de retrouver Clara et ses amis!

Et à ma question du départ, «Rencontrer l’âme soeur grâce à Internet c’est possible?»  J’y répond oui, car j’ai moi-même rencontré mon âme soeur sur Internet est ça fait maintenant 12 ans que «Coucoune» et «Semy» vivent le parfait bonheur!  🙂

* EDIT: Il vous est possible de lire un extrait de Désespérés s’abstenir ICI.

Annie Quintin peut être fière de son premier roman, car il est très réussi.  J’ai été captivé du début à la fin.  J’apprécie aussi qu’elle soit beaucoup présente sur les médias sociaux. Il est donc facile de communiquer avec elle.

-Facebook: Devenez fan de sa page ICI

(Ce livre pourrait faire un très bon film et si vous visitez la page facebook de «Désepérés s’abstenir», vous pourrez voir que l’auteure et ses fans se sont amusés à trouver qui pourrait incarner les personnages de l’histoire.)

-Son blogue ICI

-Twitter: Annie_Quintin

-Et voici quatre capsules vidéos promotionnelles pour son roman:

Advertisements

Un commentaire sur “Désespérés s’abstenir, Annie Quintin

  1. Pingback: Éléonore 1. Le quartier de l’orgueil « Période de lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s